Astuces bien-être

5 méthodes pour une vie sans plastique !

SIMPLICITE. RAPIDITE. ECONOMIES. Voilà les 3 mots qui vont fonder la base de cet article. Vous allez voir à quel point c’est prenant de faire attention à l’environnement en abandonnant le plastique !

La pollution plastique de notre environnement…

Quelques chiffres…

D’après le rapport de la fondation Ellen MacArthur, si on ne fait rien d’ici à 2050, il y aura plus de plastiques que de poissons dans l’océan.

Jusqu’à preuve du contraire, un plastique pané n’est pas très bon, même avec du ketchup. ‘humour’ 🙂 Enfin bon, c’est une caricature mais quand on voit le nombre de plastique présent dans l’estomac des poissons… on est pas trop loin hein.

C’est l’un des exemples parmi tant d’autres, tels que les dérèglements climatiques etc… on pourrait citer pleins d’exemples qui nous poussent à se réveiller sur notre façon de consommer.

NOTRE santé passe par celle de NOTRE Planète.

C’est pourquoi il faut agir MAINTENANT. Ce n’est jamais trop tard.

Oui il y en a qui ne font rien pour que ça change, oui il y en a qui ne trient toujours pas leurs déchets, oui les plus “riches” devraient se bouger les fesses avant nous… tout ça n’est qu’excuses qu’on se donne à nous-même.

La réalité c’est que plusieurs dizaines de pays ont déjà prit les devants pour faire changer le mode de vie “jetable” dans lequel nous vivons, vers des habitudes plus respectueuses de l’environnement.

Entre autre, le Bangladesh a été le 1er pays au monde à bannir les sacs plastiques à usage unique depuis 2002 ! (nous en France, cette loi est passée en 2017, c’est très bien aussi).

Les pailles en plastiques sont interdites en Ecosse depuis le 1er janvier 2018.

L’Italie a éradiqué la fabrication de tout cotons-tiges non biodégradables et de cosmétiques contenant des microplastiques depuis début 2019.

Enfin, le Costa Rica est le 1er pays le plus ambitieux avec la promesse de cesser toute utilisation du plastique à usage unique d’ici 2021 !

On en parle aussi en France pour le 1er janvier 2020, pour certains produits seulement :

  • vaisselle jetable en plastique
  • bouteilles d’eau en plastique dans les cantines scolaires
  • touillettes et pailles en plastiques dans la restauration, la vente à emporter, les cantines et les commerces alimentaires
  • cotons-tiges en plastique

Source : https://www.economie.gouv.fr/entreprises/interdiction-plastique-jetable

Heureusement il y a des associations qui sont là pour donner l’exemple aux citoyens sans attendre les “obligations” gouvernementales, dont une qui est particulièrement engagée dans plus de 6 pays à travers le Monde !

C’est une association à but non lucratif, cependant vous pouvez faire un don si vous voulez / pouvez.

PROJECT RESCUE OCEAN

Habitant dans le Sud de la France j’ai moi-même participé à l’une de leurs dépollutions organisées sur les plages du Cap d’Agde. C’était une super ambiance ! on nous à même offert le petit-déjeuner 🙂

LE 10MIN CHALLENGE
l’antenne de Paris s’est servi des réseaux sociaux pour pousser les gens à dépolluer le plus d’endroits possible en seulement 10min, puis taguer “le 10min challenge”.
Simple, fun et engagé !

C’est une équipe dynamique qui VEUT et FAIT bouger le plus de mentalités possible, en montrant que c’est BEAUCOUP plus simple qu’on ne le croit 😉

Je vous laisse jeter un coup d’oeil sur leur site internet, il y a plein de photos des évenements passés ou des infos sur ceux à venir
https://www.projectrescueocean.org

Je vous invite à vous renseigner et contacter l’antenne la plus proche de chez vous si vous voulez entrer dans l’équipe ! être boosté par des gens aussi impliqués que vous ! Ensemble on va plus loin 😉

1,5 tonnes de déchets ramassez par les bénévoles de Project Rescue Ocean en bord de mer à Sainte-Marie 🙂

Leur page Facebook officielle : https://www.facebook.com/projectrescueocean/?ref=br_rs

Leur page Instagram officielle : https://www.instagram.com/project_rescue_ocean/

Ok ! passons à l’action à la maison ! 🙂

Je vous ai sélectionné ci-dessous 5 habitudes de vie, SUPER simples à mettre en place, rapidement et… qui vont même vous faire gagner de l’argent 😉

1ère étape : Remplacer les cotons-tiges jetables et non recyclables par un oriculi !

Personnellement, cela fait plusieurs années que je suis passée à l’oriculi en bambou, écologique et lavable.

Celui que je vous ai mis en exemple est celui que j’utilise, de la marque Lamazuna.

C’est une marque française proche de l’environnement qui fait plein de produits de transition vers un mode de vie plus écolo. Objectif zéro déchet.

Vous pouvez en trouver sur internet, dans les magasins bio, en pharmacie…

Comment l’utiliser ?

Vous n’avez qu’à gratter doucement l’entrée de l’orifice avec le petit bout incurvé. Ensuite, vous le nettoyez sous l’eau ou avec un chiffon propre et hop, le tour est joué 😉

Une étude scientifique prouve également que cette façon de nettoyer nos oreilles est plus propre et moins dangereuse qu’avec un coton-tige banal.

L’explication est simple : avec un coton-tige, on enfonce les résidus de cire et saletés en tout genre au fond de l’orifice. Avec l’oriculi, on “gratte” avec cette fameuse extrémité incurvée, donc on retire à plus de 90% l’ensemble des saletés !

Le petit + : la boule de couleur peut être jaune, rouge, verte, violette… bref une couleur pour chaque personne de la famille !

En plus le rapport qualité-prix est vraiment top et l’apparence est jolie 🙂

2ème étape : bannir les bouteilles de shampoing.

Egalement un produit que j’utilise dans mon quotidien : le shampooing solide. J’étais assez réticente au premier abord car c’est bien loin du shampoing liquide qu’on a l’habitude d’utiliser.

Mais quand j’ai remarqué les économies que ça me permettait de faire, j’ai abandonné toutes appréhensions ! 😀 (un shampoing solide = 2 bouteilles de shampoing liquide).

Les odeurs sont super agréables et il existe différents shampoings suivant les différents types de cheveux, comme pour les bouteilles traditionnelles.

Entre autre, le shampoing solide spécial cheveux secs, parfum coco et vanille. Hmmm un délice !

Comment l’utiliser ? frottez votre cannelé sur cheveux bien mouillés jusqu’à ce qu’il mousse. Savonnez vos cheveux, puis rincez 🙂

Dans le même thème, vous avez également le dentifrice solide… et tout autre produit cosmétique lié à la toilette. Je vous invite à jeter un coup d’oeil sur le site. Il est vraiment agréable et bien expliqué au niveau “utilisation des produits”.

3ème étape : toujours avoir un sac en tissu sur soi.

Vous savez ces petits sacs que l’on trouve souvent à la vente, en bout de caisse. Ils sont rarement plus chers que 2 ou 3euros… et vous servent pour des années.

Toujours avec moi pour n’importe quelles courses, petite virée au marché etc… 🙂

J’ai pris l’habitude de toujours en avoir un dans mon sac, comme ça où que j’aille, hop ! pratique et économique 😉

4ème étape : acheter en vrac

Ce principe ce démocratise de plus en plus dans les magasins autre que spécialisés et bio. Maintenant on en trouve chez intermarché, hyper U, carrefour… ça vous parait contraignant ? voici ma petite technique :

Gardez vos bocaux de confiture, de terrine ou confit qu’on vous offre aux fêtes de Noël, bref tout ce qui est en verre et qui peut conserver vos produits.

Quand vous allez au magasin, prenez l’habitude de regarde le prix au KILO et non le prix du produit simple 😉 vous verrez qu’en faisant la comparaison avec le même produit en vrac, il y a peu de différence. Voir moins cher pour le vrac (exemple : amandes, graines, pâtes en tout genre, riz, café…)

Une fois les aliments à la maison, versez les dans vos récipients en verre.

Super joli, éthique et économique !

Si vous voulez, vous pouvez préalablement décoré vos bocaux d’une petite étiquette blanche avec noté les aliments 🙂

5ème étape : utiliser des recharges

Pour votre lessive, liquide vaisselle, “sent bon” pour la maison… terminez votre produit, puis la prochaine fois que vous allez au magasin pour en racheter : achetez plutôt une recharge que vous transvidez dans l’ancien 🙂

Exemple de recharge, quasiment toutes les marques (même les marques distributeur) en proposent.

C’est simple, rapide et super économique encore une fois !

Je vous invite là aussi à comparer les prix.

Regardez le prix de votre bidon de lessive au kilo. Puis comparez avec le prix au kilo de la recharge de votre lessive, ou de la plus similaire. Bluffant !

Rien que ces 5 habitudes de vie seront déjà un merveilleux début vers un Monde plus propre.

Vaut mieux faire quelques petits pas de temps en temps, que rien pendant des années jusqu’à “obligations” du gouvernement.

Prenons nous-même les choses en main vers un monde plus sain ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.