Astuces bien-être

Comment passer à un mode de vie « zéro déchet » ? Les 7 étapes pour débuter !

Qui n’a pas déjà eu envie de changer ses habitudes, passer à un mode de vie plus sain pour l’environnement, ses enfants ou sois-même… Oui mais voilà, ce n’est pas toujours facile de s’en sortir avec toutes les infos qu’on trouve à droite à gauche… difficile de faire le tri et savoir par où commencer !

C’est pourquoi je vais, dans cet article, vous lister les tâches que nous avons suivi une à une avec mon chéri. Passer à une vie zéro déchet de façon pratique et économique n’aura jamais été si simple. A vous de jouer ! 🙂

L’écologie rime avec économie, pour notre plus grand bonheur 😉

Etape 1 : changer ses habitudes de consommation d’eau

Les bouteilles d’eau représentent plus de la moitié des déchets plastique de nos poubelles !

Vous le savez peut-être, il existe de supers alternatives pour filtrer l’eau du robinet si elle est trop polluée ou si vous êtes sensible à son goût. Pour ma part, quand nous sommes en vacances à la montagne ou chez des amis, je bois l’eau du robinet. Mon ventre ne fait pas des siennes et j’adore son goût.

Pour mon chéri c’est plus compliqué. Lui qui a un système digestif assez sensible, nous favorisons les bouteilles en plastique puisque nous ne sommes pas chez nous. Mais ! quand nous le pouvons, nous achetons les bonbonnes de 5 litres. Economie en plastique et pratique à utiliser.

Pour ce qui est de la maison maintenant, vous avez plusieurs solutions, je vous les propose et vous n’avez qu’à faire votre choix ! 🙂

  • un filtre à mettre directement sur le robinet pour filtrer l’eau (à base de charbon noir, il va filtrer naturellement les mauvaises toxines et purifier l’eau) ,
  • une carafe filtrante du style BRITA https://www.brita.fr/fill-and-enjoy,
  • une fontaine à eau (comme expliqué plus haut, mais pour la maison) où vous n’aurez qu’à insérer votre bonbonne de 5 litres pour vous servir directement à la fontaine,
  • et pour les sportifs, il existe même des gourdes filtrantes ! vous remplissez votre gourde avec l’eau du robinet, puis le filtre à charbon va vous offrir une eau pure et rafraîchissante pour vos séances sportives 😉
Ce qui est super, c’est que vous pouvez même agrémenter votre eau à vos goûts ! rondelles de citrons, fruits rouges congelés… hum !

Vous l’aurez compris, ce n’est pas le choix qui manque !

Un investissement plus ou moins important est demandé au début c’est sûr, mais sur le long terme vous êtes gagnant croyez-moi. Le mode de vie zéro déchet est toujours plus économique sur le long terme.

Personnellement je bois beaucoup d’eau, et l’utilisation d’un filtre au niveau du robinet a été selon moi le meilleur investissement à ce niveau !

Etape 2 : consommer moins de médicaments pharmaceutiques

L’addiction aux médicaments est prouvée, celle aux huiles essentielles ou aux tisanes de fenouil… non 🙂

Favoriser les plantes à infuser et les remèdes naturels plutôt que les médicaments à tout va est selon moi le MEILLEUR INVESTISSEMENT ! il aura :

  • Premièrement, un fort impact sur votre porte-monnaie
  • Deuxièmement, un fort impact sur votre santé ! (en tant que bonne Mamie Loli que je suis, je vous propose plusieurs recettes de grand-mère dans les articles de la catégorie https://developpementpositif.online/category/astuces-bien-etre/. Je vous laisse voir par vous-même, il y en a même qui vont arriver en vidéos tutoriels 😉

Que ce soit pour un mal de gorge, un mal de tête, un manque de sommeil, une perte de poids… La solution naturelle existe TOUJOURS. Et si elle est utilisée depuis des milliers d’années par ses femmes chinoises, indiennes ou encore polynésiennes… c’est peut-être parce que ça marche, vous croyez pas ? 🙂

Etape 3 : consommer en vrac – parfait pour le zéro déchet

J’en parle dans l’article https://developpementpositif.online/5-methodes-pour-une-vie-sans-plastique/.

Consommer en vrac est devenu si simple de nos jours ! plus besoin d’aller dans les magasins spécialisés bio si vous êtes adeptes des magasins de grandes chaînes. Ils ont mit en place leur propre rayon bio, avec tout un tas de produits vendus en vrac.

Je vous invite, par curiosité, à vous y rendre la prochaine fois que vous irez faire vos courses. Vous allez comparer le prix au kilo d’un paquet d’amandes, avec le prix au kilo d’amandes en vrac. Ce dernier varie parfois du simple au double !

Nous, quand on va faire nos courses, on va très souvent au rayon vrac et on achète tout ce qui est « produits secs » :

  • pâtes
  • riz
  • graines (chia, tournesol…)
  • oléagineux (amandes, noix)
  • chocolat à pâtisserie…

Petit + : consommer en vrac va de soit avec consommer à la coupe.

Par exemple, quand vous achetez votre jambon déjà prêt emballé par la marque industrielle dans le rayon, comparez encore une fois le prix avec celui vendu par votre magasin à la coupe. En général le prix au kilo est kiffe-kiffe, et ce dernier bien meilleur ! En plus, vous favorisez les emplois locaux. Pareil pour le fromage, etc..

Etape 4 : arrêtez d’acheter des sacs à chaque passage à la caisse ! haha

Je rigole en l’écrivant car j’ai moi-même fait parti de ces gens :

- "Rohh mince, j'ai oublié mes sacs à la maison ..! bon tant pis j'en achète un, ça servira toujours." (Puis promesse à moi-même, la prochaine fois, je mets les sacs DANS LA VOITURE ! oui oui j'y penserais).
Puis les prochaines fois, ce sera le même discours qui se répètera dans ma tête une fois arrivée à la caisse. :) 

J’ai décidé de me mettre une petite routine de « fin de courses » pour éviter cela :

(je vous conseille de mettre en pause la lecture de l’article et allez chercher les sacs que vous avez à la maison)

  • mettez les juste devant la porte d’entrée
  • promettez-vous de les mettre dans le coffre de la voiture à votre prochaine sortie (même si c’est pas pour des courses, au moins ils y seront 😉 )

Puis pour les prochaines courses :

  • rangez les produits achetés
  • une fois les courses déballées, allez mettre les sacs directement dans la voiture (ok si vous avez la flemme d’y aller parce que vous avez déjà monté les 3 sacs de courses en prenant les escaliers, je vous laisse la solution 1 : les poser devant l’entrée pour les ranger à votre prochaine sortie).
Alors, convaincu ?

Etape 5 : passer aux solution lavables et réutilisables

  • Vous êtes maman et vous utilisez tous les jours des lingettes jetables pour changer votre enfant ? la solution existe : passez aux lingettes lavables. Elles sont faites en tissu tout doux pour la peau de bébé. Des amies mamans sont passées à cette manière de consommer et sont plus que ravies ! (sans parler des couches lavables, je vous laisse le lien d’un super site français juste en-dessous si vous êtes curieuses/curieux 😉 )

Pour ne pas vous prendre la tête en extérieur vous pouvez rester aux lingettes jetables, en favorisant les biodégradables 🙂

  • Idem pour les mouchoirs en papier : un petit rhume ? repassons aux fameux mouchoirs de grand-père, en tissu tout simplement ! une fois utilisé, hop à la machine ou sous un coup d’eau et ils ressortent comme neufs. Pratique, hygiénique et économique 😉
  • La même conception existe pour remplacer le papier toilette. La petite commission nécessite seulement quelques feuilles de papier mais ce qu’on ne se rend pas compte, c’est qu’environ 27 000 arbres sont abattus chaque jour (oui oui juste ça…) pour nos petites fesses.

En euros, une étude à démontré que l’achat de papier toilette représente entre 68 et 340euros par an pour une famille de 4 personnes.

Group’Hygiène

La solution est donc d’avoir de petits linges en tissu prêt de vos toilettes ou même de vous rincer avec un coup d’eau après le passage aux toilettes 🙂

L’eau consommée sera au minimum 10 fois moins importante que pour produire tous nos rouleaux de PQ, ni écologique, ni économique et ni hygiénique. D’ailleurs, bon nombre de pays utilisent encore le bidet !

  • Sans parler des cotons à démaquiller, des essais-tout réutilisables… bref, je vous laisse le lien d’un super site pour les plus curieux.

PETIT POH

https://www.petit-poh.com

C’est une boutique nomade basée sur les créations écologiques, faites de façon artisanales par Marion, une française pétillante qui aime les alternatives naturelles tout comme vous et moi. Elle vous donne même les conseils de lavage !

Elle en a fait des créations 100% solaire, confectionnées dans son atelier caravane… voyez par vous-même ! Vous allez être conquis 🙂

Etape 6 : favoriser les emballages réutilisables

Comme toujours, vous l’aurez compris : économie des déchets rime avec économie du porte-monnaie ! Je vais vous lister les produits que vous pouvez garder pour la réutilisation :

  • sacs cabas pour les courses
  • sachets en papier donnés au marché (souvent par les vendeurs de fruits et légumes) pour mettre le sandwich du pique-nique par exemple ! c’est ce qu’on fait pour nos journées VTT ou randos en nature 🙂
  • bocaux de confiture, ratatouille, pois chiches… pour mettre les produits achetés en vrac 😉
  • favoriser l’utilisation de tupperwares pour éliminer définitivement de la cuisine tout ce qui est papier d’aluminium et film alimentaire (plastique inutile).
  • Utiliser des recharges pour ce qui concerne le savon, la lessive ou encore le gel douche…
  • Et… c’est déjà très, très bien si vous faites tout ça 🙂

Etape 7 : ne pas culpabiliser, le zéro déchet met du temps… 🙂

Vous l’aurez compris, le zéro déchet fonctionne par étape.

Nous vivons dans un mode de vie qui ne correspond pas encore tout à fait à cette manière de vivre. C’est pourquoi vous ne devez pas culpabiliser si ces habitudes ne deviennent pas de suite des automatismes.

J’ai mis quelques mois à m’approprier cette nouvelle façon de consommer. Je n’avais pas spécialement de guide, je faisais tout à l’intuition… c’est pourquoi je veux vous aider dans cette démarche. Ensemble, on va toujours plus loin.

Première étape vers une vie ZERO DECHET : OK ! 🙂 🙂

Je vous dis à très bientôt, tout en positivité. Lolita.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.